De nombreux dormeurs ont besoin d’un peu plus de temps pour s’adapter à un nouveau matelas. Pour cette raison, nous vous demandons de l’essayer au moins 30 jours avant de le retourner (60 jours pour les matelas Novosbed).

Les matelas ont besoin d’une période d'ajustement

Même s’ils sont flexibles, les matériaux d’un nouveau matelas sont également solides et rigides. Une paire de chaussures neuves est toujours un peu inconfortable au début, le temps que les matériaux s’assouplissent et se moulent graduellement à vos pieds. Le même principe s’applique aux matelas; ils ne sont pas tout à fait confortables tant que les matériaux n’ont pas été étirés et assouplis.

Vous devez vous habituer à votre nouveau matelas

Pendant la période d'ajustement, votre matelas s’adapte à vous, mais votre corps s’adapte également à lui. Si votre ancien matelas commençait à s’user, votre corps a peut-être compensé pour vous rendre plus à l’aise et il doit maintenant se réadapter à votre nouvelle surface de sommeil. 

D'ailleurs, si votre nouveau matelas est fait de matériaux différents de l’ancien, ces matériaux pourraient vous paraître étranges au début. Par exemple, le passage de la mousse mémoire à un matelas à ressorts peut amplifier le transfert des mouvements de votre partenaire, alors que le changement inverse pourrait vous donner l’impression d’avoir plus chaud que d’habitude pendant la nuit.

Vous ne voulez pas prendre une décision précipitée

Après la période d'ajustement, vous pourriez avoir une opinion différente concernant votre nouveau matelas. Même si cette période d’adaptation n’est pas très commode au début, il est normal que votre corps ait besoin d’environ un mois pour s’habituer pleinement au nouveau lit. La sensation que procure un matelas peut grandement s’améliorer pendant la période d'ajustement, alors en persévérant vous économiserez temps et argent. Vous ne le regretterez certainement pas. 

« Je l’adore! Il m’a fallu deux semaines avant de m’habituer à la différence par rapport à mon précédent matelas traditionnel, mais c’est le nouveau que je préfère! »
Nancy M.
Propriétaire d’un matelas Douglas

De nombreux dormeurs ont besoin d’un peu plus de temps pour s’adapter à un nouveau matelas. Pour cette raison, nous vous demandons de l’essayer au moins 60 jours avant de le retourner.

Les matelas ont besoin d’une période d'ajustement

Même s’ils sont flexibles, les matériaux d’un nouveau matelas sont également solides et rigides. Une paire de chaussures neuves est toujours un peu inconfortable au début, le temps que les matériaux s’assouplissent et se moulent graduellement à vos pieds. Le même principe s’applique aux matelas; ils ne sont pas tout à fait confortables tant que les matériaux n’ont pas été étirés et assouplis.

Vous devez vous habituer à votre nouveau matelas

Pendant la période d'ajustement, votre matelas s’adapte à vous, mais votre corps s’adapte également à lui. Si votre ancien matelas commençait à s’user, votre corps a peut-être compensé pour vous rendre plus à l’aise et il doit maintenant se réadapter à votre nouvelle surface de sommeil. 

D'ailleurs, si votre nouveau matelas est fait de matériaux différents de l’ancien, ces matériaux pourraient vous paraître étranges au début. Par exemple, le passage de la mousse mémoire à un matelas à ressorts peut amplifier le transfert des mouvements de votre partenaire, alors que le changement inverse pourrait vous donner l’impression d’avoir plus chaud que d’habitude pendant la nuit.

Vous ne voulez pas prendre une décision précipitée

Après la période d'ajustement, vous pourriez avoir une opinion différente concernant votre nouveau matelas. Même si cette période d’adaptation n’est pas très commode au début, il est normal que votre corps ait besoin d’environ un mois pour s’habituer pleinement au nouveau lit. La sensation que procure un matelas peut grandement s’améliorer pendant la période d'ajustement, alors en persévérant vous économiserez temps et argent. Vous ne le regretterez certainement pas. 

« Je l’adore! Il m’a fallu deux semaines avant de m’habituer à la différence par rapport à mon précédent matelas traditionnel, mais c’est le nouveau que je préfère! »
Nancy M.
Propriétaire d’un matelas Douglas

De nombreux dormeurs ont besoin d’un peu plus de temps pour s’adapter à un nouveau matelas. Pour cette raison, nous vous demandons de l’essayer au moins 30 jours avant de le retourner.

Les matelas ont besoin d’une période d'ajustement

Même s’ils sont flexibles, les matériaux d’un nouveau matelas sont également solides et rigides. Une paire de chaussures neuves est toujours un peu inconfortable au début, le temps que les matériaux s’assouplissent et se moulent graduellement à vos pieds. Le même principe s’applique aux matelas; ils ne sont pas tout à fait confortables tant que les matériaux n’ont pas été étirés et assouplis.

Vous devez vous habituer à votre nouveau matelas

Pendant la période d'ajustement, votre matelas s’adapte à vous, mais votre corps s’adapte également à lui. Si votre ancien matelas commençait à s’user, votre corps a peut-être compensé pour vous rendre plus à l’aise et il doit maintenant se réadapter à votre nouvelle surface de sommeil. 

D'ailleurs, si votre nouveau matelas est fait de matériaux différents de l’ancien, ces matériaux pourraient vous paraître étranges au début. Par exemple, le passage de la mousse mémoire à un matelas à ressorts peut amplifier le transfert des mouvements de votre partenaire, alors que le changement inverse pourrait vous donner l’impression d’avoir plus chaud que d’habitude pendant la nuit.

Vous ne voulez pas prendre une décision précipitée

Après la période d'ajustement, vous pourriez avoir une opinion différente concernant votre nouveau matelas. Même si cette période d’adaptation n’est pas très commode au début, il est normal que votre corps ait besoin d’environ un mois pour s’habituer pleinement au nouveau lit. La sensation que procure un matelas peut grandement s’améliorer pendant la période d'ajustement, alors en persévérant vous économiserez temps et argent. Vous ne le regretterez certainement pas. 

« Je l’adore! Il m’a fallu deux semaines avant de m’habituer à la différence par rapport à mon précédent matelas traditionnel, mais c’est le nouveau que je préfère! »
Nancy M.
Propriétaire d’un matelas Douglas

De nombreux dormeurs ont besoin d’un peu plus de temps pour s’adapter à un nouveau matelas. Pour cette raison, nous vous demandons de l’essayer au moins 30 jours avant de le retourner.

Les matelas ont besoin d’une période d'ajustement

Même s’ils sont flexibles, les matériaux d’un nouveau matelas sont également solides et rigides. Une paire de chaussures neuves est toujours un peu inconfortable au début, le temps que les matériaux s’assouplissent et se moulent graduellement à vos pieds. Le même principe s’applique aux matelas; ils ne sont pas tout à fait confortables tant que les matériaux n’ont pas été étirés et assouplis.

Vous devez vous habituer à votre nouveau matelas

Pendant la période d'ajustement, votre matelas s’adapte à vous, mais votre corps s’adapte également à lui. Si votre ancien matelas commençait à s’user, votre corps a peut-être compensé pour vous rendre plus à l’aise et il doit maintenant se réadapter à votre nouvelle surface de sommeil. 

D'ailleurs, si votre nouveau matelas est fait de matériaux différents de l’ancien, ces matériaux pourraient vous paraître étranges au début. Par exemple, le passage de la mousse mémoire à un matelas à ressorts peut amplifier le transfert des mouvements de votre partenaire, alors que le changement inverse pourrait vous donner l’impression d’avoir plus chaud que d’habitude pendant la nuit.

Vous ne voulez pas prendre une décision précipitée

Après la période d'ajustement, vous pourriez avoir une opinion différente concernant votre nouveau matelas. Même si cette période d’adaptation n’est pas très commode au début, il est normal que votre corps ait besoin d’environ un mois pour s’habituer pleinement au nouveau lit. La sensation que procure un matelas peut grandement s’améliorer pendant la période d'ajustement, alors en persévérant vous économiserez temps et argent. Vous ne le regretterez certainement pas.